Rapport moral et d’orientation  (AG du 20/11/2020)

La MJC-Maison pour Tous de Voreppe est une association loi 1901 d’éducation populaire, qui a pour but de promouvoir les valeurs de partage, de tolérance, de solidarité, de citoyenneté, de laïcité et de démocratie.

Ce rapport est établi dans un contexte très singulier : décalage entre la tenue de notre Assemblée Générale et la période dont nous rendons compte (saison 2018-2019), situation sanitaire, et aussi une actualité interne de la MJC-MPT particulièrement mouvementée ces derniers mois.

Il est par conséquent difficile de ne pas tenir compte, dans ce rapport, des évènements récents qui nous ont significativement impactés.

Depuis le départ de Claire Fauvet, en décembre 2018, 3 Directeurs ou Directrice se sont succédés. Chacun, de diverses façons, a malmené, fortement parfois, un certain nombre de nos salariés. C’est évidemment à l’inverse des valeurs que nous défendons, c’est évidemment regrettable pour la bonne conduite de nos multiples projets et activités, et c’est surtout inacceptable vis-à-vis des salariés de notre association, qui malgré l’inconfort de certaines situations sont restés mobilisés et professionnels.Au nom du Conseil d’Administration, et aussi à titre personnel, je leur adresse mes plus sincères remerciements, car lorsque la Direction est défaillante, il faut bien prendre le relais, et l’équipe des salariés permanents a activement contribué à prendre ce relais.

 Aujourd’hui, les équipes de la MJC retrouvent une dynamique positive, impulsée par Émilie Berger, notre Directrice depuis septembre.Et c’est un immense plaisir, que de voir de nouveau portées, concrètement, les valeurs de notre association, à commencer par le travail collectif avec les salariés et intervenants externes, et bien sûr avec nous, les bénévoles.

 Les différentes turbulences que nous avons traversées n’ont évidemment pas été sans incidence, puisqu’il a fallu, durant quasiment deux ans, pallier les carences de Direction.La priorité indispensable accordée aux tâches et missions incontournables a relégué au second plan le travail que nous souhaitions engager sur la communication pour valoriser nos actions et promouvoir nos valeurs, sur l’implication accrue des adhérents, et la réflexion sur notre projet associatif.

 Et dans une association, surtout dans une association qui a atteint la taille de la MJC-MPT de Voreppe, l’engagement et le professionnalisme des équipes ne peuvent pas tout.Car c’est le rôle des bénévoles que de porter le projet associatif. Et nous manquons cruellement de bénévoles, tant pour les divers évènements que nous organisons, que pour la définition des orientations et priorités relevant du Conseil d’Administration, qu’au quotidien, pour épauler les salariés.

 Sans un nombre suffisant d’administrateurs, il en faut 8 au minimum, ou à défaut de candidats, parmi ces administrateurs, pour assumer les responsabilités de Président, Vice-Président, Trésorier ou Secrétaire, les 4 postes requis par nos statuts, notre association ne pourra tout simplement pas continuer à exister.

 Et le strict respect de nos statuts associatifs restera insuffisant. Car toutes les manifestations – gala de danse ou fête de la science, que nous organisons tous les deux ans, festival « Cap sur le Court » annuel, les multiples actions en direction de la jeunesse, ou pour l’animation de la vie locale ne resteront possibles qu’avec une mobilisation bénévole conséquente. Et cette mobilisation bénévole s’étiole au fil des années, et concerne autant l’engagement régulier au Conseil d’Administration, que le portage des projets, ou la mobilisation ponctuelle lors des évènements.

 Nous sommes donc inquiets.

 Et particulièrement en ce moment où nos équipes ont besoin de se sentir davantage soutenues par les bénévoles, de partager les difficultés induites par la situation inédite que nous vivons.  Je remercie donc chacun d’elles et d’eux pour son implication, son dynamisme, sa capacité à se mobiliser, à inventer des solutions. Merci aussi à tous les bénévoles qui sont venus, occasionnellement, ou plus régulièrement donner de leur temps, de leur énergie et nous faire bénéficier de leurs compétences. Et un merci particulier aux couturières qui ont confectionné de nombreux masques lorsque nous en avions cruellement besoin pour ré-ouvrir les services périscolaires en mai dernier, et accueillir les enfants dans les meilleures conditions. Un immense merci pour cet élan de solidarité.

Je remercie également tous nos financeurs, et en particulier la Ville, ainsi que tous les partenaires qui contribuent à la réussite de nos projets.

 Agnès Maillet, Présidente

Rapports_AG_2020